Vous êtes ICI: Accueil » News
  • Référencement : Google pénalisera les sites Web sur-optimisés


    22-03-12

    Le moteur de recherche travaille sur l'optimisation de son logiciel d'indexation. Les sites abusant de mots-clés ou embarquant de trop nombreux liens croisés vont courir de grands risques.

    A l'occasion du SXSW 2012, le patron en charge du référencement chez Google s'est exprimé au sujet des évolutions prochaines de son robot d'indexation de Google (GoogleBot). Le projet en question consiste à introduire des pénalités visant à sanctionner les sites utilisant des moyens pour sur-optimiser leurs pages Web en termes de référencement. L'objectif de Google est de "niveler le terrain de jeu", vis-à-vis de sites qui se concentrent sur une optimisation excessive pour obtenir les meilleurs résultats dans Google, et de ceux qui sont naturellement bien placés dans Google par le biais de contenus forts et pertinents.

    Les pénalités pas encore dévoilées



    "En temps normal, nous ne faisons pas de pré-annonces de changement, mais il y a quelque chose sur lequel nous travaillons depuis plusieurs mois et que nous comptons rendre disponible dans les prochaines semaines. Nous allons essayer de rendre GoogleBot plus intelligent, et allons essayer de rendre la pertinence du moteur plus adaptée [...]. Nous allons aussi nous préoccuper de ceux qui abusent en mettant beaucoup de mots clés sur une page, en échangeant de trop nombreux liens croisés ou quoi que ce soit d'autre pour aller au-delà de ce à quoi on peut normalement s'attendre.", a indiqué Matt Cutts, en charge du référencement chez Google.

    Pour l'heure, on ne connaît toutefois pas les pénalités que les sites pratiquant la sur-optimisation de leur référencement pourraient se voir appliquer.

    source : Journal du Net

     
  • Référencement : Panda 3.3, Google annonce 40 mises à jour


    05-03-12

    C'est un record : dans son désormais traditionnel billet mensuel résumant les dernière mises à jour de son algorithme, Google a listé pas moins de 40 modifications. Certaines sont mineures, d'autres moins. Au final, de nombreuses pages de résultats devraient être affectées. A noter que Google précise que certaines de ces mises à jour ont déjà été effectuées, les autres étant imminentes.  


    Google Panda 3.3


    Première annonce importante : une mise à jour de Panda. Google, avec sa prose habituelle, qui reste assez opaque. Cette mise à jour, indique que le moteur "rafraîchit les données dans le système Panda, le rendant plus précis et plus sensible aux changements récemment intervenus sur le web."

    Même si le lien n'est pas encore établi avec certitude, de nombreux référenceurs ont récemment remarqué que des sites dédiés à la diffusion de communiqués de presse avaient été sévèrement pénalisés.


    L'importance des liens "réévaluée"



    Deuxième annonce à retenir, même si, là encore, Google reste particulièrement flou : une réévaluation des liens. Rappelant utiliser "souvent" les backlinks pour "comprendre le sujet d'une page", Mountain View annonce aujourd'hui avoir "changé la façon dont ils sont évalués", et précise renoncer à une "méthode d'analyse de lien utilisée pendant plusieurs années". Aucun détail supplémentaire n'a voulu être donné par Google sur ce changement impactant pourtant un de ses principaux piliers du référencement naturel.

    A noter à ce sujet que l'expert Bill Slawsky a réagi à cette annonce et donné plusieurs intéressantes théories quant aux possibles changements.

     

    Une recherche universelle modifiée

    Certaines thématiques récurrentes apparaissent dans la liste des autres mises à jour intervenues au mois de février. Ainsi, la recherche universelle a fait l'objet de plusieurs modifications. Google annonce en effet avoir "élargi le corpus de résultats pour lesquels le moteur fait apparaître des images dans la recherche universelle". En clair, ces dernières devraient apparaître encore plus souvent, améliorant ainsi la visibilité et le trafic des sites s'affichant dans les SERPs avec une image.

     

    Mountain View indique aussi que la taille des vignettes a été ajustée "pour fournir une meilleure expérience, notamment pour les smartphones et les tablettes". Le moteur précise que cette nouvelle dimension s'applique aux sites dont le contenu est éligible aux Rich Snippets, c'est-à-dire, entre autres, les sites couvrant l'actualité, des recettes de cuisines, des applications, des films, mais aussi les sites d"e-commerce...Lire la suite

    source : journaldunet.com

  • Référencement Negative : comment éviter les les éventuelles attaques de vos concurrents?


    15-02-12

    Faire du référencement naturel, ce n'est pas toujours seulement essayer de positionner son site dans les résultats des moteurs de recherche. Vous pouvez également faire l'objet d'attaques plus ou moins sournoises et techniques de la part de concurrents mal intentionnés. Cet article recense 14 techniques utilisées par des spécialistes "black hat" pour nuire à d'autres sources d'informations et tente de fournir des solutions pour y échapper...Lire la suite

    source : abondance.com

  • Comment Google favorise le referencement de Google+


    09-01-12

    En multipliant des leviers de SEO de façon parfois très habile, le réseau social de Google arrive à se faire mieux référencer que ses concurrents, pourtant présents sur la Toile depuis plus longtemps.

     "Vous ne trouvez pas que votre profil Google+ est incroyablement bien positionné dans les résultats de Google", interroge le spécialiste en référencement naturel Cyrus Shepard, sur SEOMoz. Ce dernier constate que de nombreux profils et contenus Google+, pourtant très récents, sont désormais mieux positionnés que ceux des d'autres grands réseaux sociaux, pourtant bien plus anciens. Et Cyrus Shepard d'annoncer : "Google a réussi cela en employant des techniques assez habiles de SEO, et accessibles à n'importe quel site et entreprise."

    L'optimisation SEO On Site de Google+ : lien interne et balise Title

    D'abord, fait remarquer l'expert, la facilité de regrouper de très nombreux profils, chacun accompagné d'un lien, dans les "cercles" de Google+ a pu créer un excellent maillage de liens internes, qui pèse dans le référencement. En outre, souligne Cyrus Shepard, "plus le contenu est partagé avec d'autres profils et dans leur flux, plus il va être indexé, et donc, considéré comme important par les moteurs. "

    L'optimisation "On Site", sur le site lui-même, permet de doper son référencement. "Le titre de la page est l'un des aspects les plus intéressants de l'optimisation interne. Or, sur Google+, ils peuvent être nettement longs et descriptifs, ce qui leur permet d'être souvent mieux référencés que ceux des pages Twitter ou Facebook indexées", a pu constater Cyrus Shepard.

    Beaucoup de contenu indexable sur Google+

    D'ailleurs, plus globalement, il y a beaucoup de contenus indexables dans Google+. Pour chaque profil, les billets partagés, la photo et la biographie sont tous indexés. Résultat, l'expert compte par exemple 275 mots référencés pour un profil Facebook, 491 pour Twitter et 2 621 pour Google+....Lire la suite

    source : journaldunet